Cornélia Glèlè, présidente de l’Association Ecran-Bénin. Ph/DR

Bénin-7èmeart : « Fiff-Cotonou », pour la promotion des femmes cinéastes

L’Association Ecran-Bénin organise un festival entièrement dédié aux femmes cinéastes. Il est dénommé « Festival international des films des femmes de Cotonou » (Fiff-Cotonou) et se tiendra du 13 au 17 septembre 2019.

Mettre en lumière des femmes cinéastes à travers leurs œuvres. C’est l’un des objectifs du Fiff-Cotonou. Initié par la jeune réalisatrice et présidente de l’Association Ecran-Bénin, Cornélia Glèlè, ce festival est prévu pour se tenir pendant 4 jours. Il est placé sous le thème : «Quand le cinéma aborde les violences faites aux femmes ». Selon la promotrice, l’objectif principal de ce festival est de contribuer à la promotion et à la sauvegarde des travaux des femmes cinéastes. Ceci, en vue de leur promotion et de leur revalorisation. Une occasion pour les populations de Cotonou et environs de découvrir les femmes et leurs aptitudes à travers le cinéma.

C’est du moins ce qu’on retient de l’ambition de la promotrice du Fiff-Cotonou. « En révélant le travail de ces femmes à travers les films diffusés, l’association Ecran Bénin participe au rapprochement des peuples et suscite chez les femmes l’envie de témoigner de leurs propres valeurs culturelles. Ce qui leur permettra de s’afficher beaucoup plus dans ce secteur», a-t-elle confié.

Pour la première édition de cet évènement qui se veut annuel, les membres du comité d’organisation ont concocté un programme alléchant. Il est prévu à cet effet, une compétition de films africains réalisés par des femmes ; un master class sur la thématique des violences faites aux femmes au cinéma; une soirée dédiée aux œuvres de la marraine du festival. Le Fiff-Cotonou prévoit également un atelier de trois jours en actorat pour les enfants de 7 à 12ans et une visite touristique de la cité historique de Ouidah. Ces différentes activités vont se tenir dans 3 espaces culturels à savoirs : Canal Olympia, Artisttik Africa et Vivendi Village.

Inès Fèliho

 

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
No Comments

Post A Comment