Kampala Art biennale 2018: LE STUDIO – APPEL AUX APPRENTIS

L’APPEL EST OUVERT MAINTENANT DU 9 MARS AU 9 AVRIL 2018!

La Biennale de Kampala, KAB18, lance un appel aux jeunes artistes du monde entier pour qu’ils participent aux ateliers qui seront offerts par les sept artistes invités par le librettiste Simon Njami.

KAB18 est une histoire de transmission d’une génération d’artistes à l’autre. Contrairement au format commun des grandes biennales qui historiquement montrent et promeuvent le meilleur de leur temps, comme une plate-forme où les professionnels et le marché peuvent venir choisir le prochain grand artiste, KAB18 choisit un format véhicules les valeurs originales de partage et de transfert des connaissances . Ainsi, 2018 prendra en charge un format master / apprenti pour permettre la transmission de compétences artistiques de maîtres internationaux d’art contemporain à de jeunes artistes. Ceci est particulièrement crucial car il évoque le transfert africain traditionnel des connaissances de la génération expérimentée à la génération future.

Pour le KAB18, Simon Njami invite 7 artistes de renommée internationale à ouvrir leurs studios à Kampala auprès de jeunes artistes ougandais, africains et internationaux.

 » La tradition des studios a toujours été fondamentale dans l’histoire de l’art, que ce soit en Occident ou en Afrique où, contrairement à la lecture ethnologique, les grands maîtres travaillaient avec une foule d’apprentis et d’élèves. Des maîtres comme Michel-Ange choisiraient toujours, parmi les jeunes les plus talentueux, ceux qui auraient le privilège de l’assister dans ses réalisations. Certains de ces apprentis devinrent plus tard maîtres et gardèrent la tradition vivante. Cette formation n’était pas seulement technique et pratique, mais aussi spirituelle et philosophique, surtout quand elle concernait la religion.

Les pratiques modernes, notamment en Europe, ont fait de l’artiste un génie solitaire qui crée des chefs-d’œuvre dans le silence de son atelier. L’Afrique n’était pas une préservation de cette tendance. Il nous semble de la plus haute importance que l’Afrique réinvente de nouvelles manières d’aborder l’art, de manière plus endogène. L’Afrique est encore un espace où la communauté joue un rôle critique. C’est, à travers cette troisième édition de la biennale de Kampala, notre objectif de revitaliser les pratiques anciennes qui sont plus que nécessaires dans notre monde contemporain. Des pratiques qui ramèneraient des notions comme la transmission et la convivialité.  »

– Simon Njami

Les Masters ouvriront leurs studios pour une période de 10 jours à Kampala, en Ouganda, selon leurs propres pratiques afin de couvrir tous les différents aspects de l’art contemporain d’aujourd’hui (sculpture, textile, performance, photographie, vidéo, peinture et installation).

Pourquoi le concept de KAB18 est-il différent des autres biennales?

KAB18 est un programme de studios avec des ateliers simultanés qui se déroulent de mai à août 2018, et une exposition internationale qui se tiendra du 24 au 24 septembre dans la ville de Kampala, avec un catalogue, un symposium, le laboratoire KAB et le Programme d’éducation La semaine d’ouverture se déroulera du 24 août au 30 août 2018.

LES SEPT STUDIOS MAÎTRES

Bili Bidjocka (Cameroun) – Le Livre
Godfried Donkor (Ghana) – Collage et archives
Abdoulaye Konate (Mali) – Textile
Myriam Mihindou (Gabon) – Performance
Radenko Milak (Bosnie-Herzégovine) – Du dessin à l’animation
Aida Muluneh (Ethiopia) – Photographie
Pascale Marthine Tayou (Cameroun) – Installation

DATES DES SEPT STUDIOS
Aida Muluneh – du 21 au 31 mai
Pascale Marthine Tayou – du 4 au 13 juin
Radenko Milak – du 15 au 25 juin
Abdoulaye Konaté – du 25 juin au 4 juillet
Godfried Donkor – du 5 au 19 juillet
Myriam Mihindou – du 10 au 25 juillet
Bili Bidjocka – 20-30 juillet

Qui peut postuler pour participer aux Studios?
Vous êtes un jeune artiste, c’est-à-dire en train de vous entraîner dans une école d’art ou au début de votre carrière.
Vous maîtrisez l’anglais.
Vous êtes en mesure de fournir vos propres frais de voyage, d’hébergement et vos dépenses quotidiennes pour la durée de votre séjour à Kampala (ou vous avez un sponsor).
Les jeunes artistes du monde entier peuvent postuler.

Comment s’inscrire?
Remplissez le formulaire de demande en ligne avant le 9 avril 2018
Sélectionnez maximum deux studios / Masters de votre préférence (Veuillez noter que vous serez sélectionné pour participer à un seul studio).
Envoyez une courte lettre de motivation adressée au Master avec lequel vous souhaitez travailler (vous pouvez postuler à un maximum de 2 studios) en anglais.
Télécharger un court CV / Artist bio (dans le même document).
Téléchargez votre portfolio d’œuvres pertinentes, ou des liens en ligne à votre travail.
Cliquez sur le bouton Envoyer et vous recevrez un email de confirmation de notre part dès que possible.

Que se passe-t-il lorsque vous êtes accepté dans le programme?
KAB18 vous aidera par tous les moyens à vous aider à accéder à des fonds externes pour votre voyage et votre hébergement, par exemple en vous envoyant une lettre d’invitation et en vous aidant à contacter votre école, votre ambassade ou toute autre institution de financement.

Lorsque vous serez sélectionné pour participer aux ateliers et par conséquent à la Biennale, le bureau administratif de KAB18 vous contactera et vous fournira la lettre d’acceptation et les autres documents nécessaires pour faciliter votre visa / voyage et votre séjour à Kampala.

Il vous sera demandé de signer une lettre d’engagement, dans laquelle vous acceptez d’être responsable d’assister aux ateliers et aux journées d’atelier avec le Maître. Vous êtes libre de décider de rester à Kampala jusqu’à l’ouverture du KAB18 ou de revenir pour cela, en fonction de vos propres ressources.

Vos sponsors auront l’opportunité de montrer leur logo et la mention de leur soutien dans les documents de communication KAB18 (communiqué de presse, programme, etc.), sur le site KAB18 et sur le catalogue.

Vous serez accueillis à l’aéroport d’Entebbe en Ouganda à votre arrivée et à votre départ.

Vous suivrez le studio du maître sélectionné pendant une période de 7 jours.

L’œuvre (s) artistique (s) créée (s) au cours de l’atelier, qu’il s’agisse d’un projet collectif ou d’une pièce individuelle, sera exposée dans le cadre de l’exposition de la Biennale. Ce même travail, avec votre nom reconnu, sera publié dans le catalogue et en ligne.

Simon Njami, en tant que Librettiste de la Biennale, sélectionnera les œuvres exposées en concertation avec les Maîtres.

Les œuvres individuelles exposées resteront votre propriété. Dans le cas d’un travail collectif, la propriété sera discutée avec la Biennale, les Maîtres et le Librettiste *.

 

  • 7
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
No Comments

Post A Comment