La comédienne Eudoxie Gnoula / Ph: Tognidaho

FITMO 2019-Théâtre : « Legs suite », une représentation à la hauteur des 30 ans du festival

La 17ème édition du Festival international de théâtre et marionnettes de Ouagadougou (Fitmo) a enregistré la représentation d’un monologue intitulé « Legs suite » dans la nuit du lundi 28 octobre 2019 au théâtre de verdure ‘’Sony Labou Tansi’’ de l’espace Gambidi. A travers ce monologue, inspiré de sa vie, la comédienne a su mettre à nu, sans langue de bois, un certain nombre de problèmes qui minent la société burkinabè.

En 1h20mn, la comédienne burkinabè Eudoxie Gnoula, puisque c’est d’elle qu’il s’agit, a relaté son histoire à travers la pièce de théâtre « Legs suite ». Autobiographie, cette pièce est une mise en scène de Philippe Laurent qui retrace la vie de la comédienne. Dans un monologue passionnant, elle transporte les spectateurs dans chaque étape de son parcours. De son enfance caractérisée par la pesante absence de son géniteur, en passant par son adolescence

La comédienne burkinabè Eudoxie Gnoula / Ph: Tognidaho

jusqu’à sa maturité, la comédienne raconte son histoire. Dans une tonalité à la fois ironique et sarcastique elle se permet d’aborder des sujets sensibles. Eudoxie peint l’instabilité sociopolitique de son pays le Burkina Faso, depuis l’époque du Président Sankara jusqu’à celle du Président Kaboré.

Dans ce spectacle tout aussi riche en couleur qu’en émotion, la comédienne incarne à elle seule plusieurs personnages, dont son illustre professeur disparu Jean-Pierre Guingané et sa mère. Ceci en hommage à ces derniers. Eudoxie transporte les spectateurs dans un maquis de Ouagadougou avec toute l’ambiance qui y réside. De la musique à la lumière, tout est minutieusement choisi afin de captiver davantage l’audience.

En effet, dans cette pièce, Eudoxie reconnaît à sa mère, son courage, pour avoir élevé seule 5 enfants. La comédienne relate la bravoure avec laquelle elle et ses 4 frères et sœurs ont été éduqués par cette femme battante qui était à la fois le père et la mère. Malgré toutes les difficultés que cela implique dans la société, la mère y est arrivée. C’est une manière de rendre un vibrant hommage à toutes ces mères battantes qui militent pour la réussite de leurs enfants. Mais n’empêche qu’Eudoxie lui reproche quand même de l’avoir conçu avec un père qui n’a jamais été là pour elle. Tout comme sa vie personnelle, Eudoxie met en lumière le climat chaotique de la politique de son pays le Burkina Faso. Elle met un accent sur les maux tels la corruption, la dictature, l’injustice et l’incompétence des acteurs politique. Egalement dans son récit, Eudoxie dénonce certains problèmes assez sensibles tels que le terrorisme qui sévit au Burkina Faso ces dernières années. C’est à travers une expression scénique qui frôle la perfection, que cette dernière à glisser des messages poignants en vue d’une certaine amélioration en ce qui concerne la cohésion nation.

A en croire le tonnerre d’applaudissements à la fin de la représentation de « Legs suite », Eudoxie a conquis le cœur des spectateurs de la 17ème édition du Festival international de théâtre et de marionnettes de Ouagadougou.

Edwige Sanou

TÉLÉCHARGEZ :

PROGRAMME DES SPECTACLES_FITMO

PROGRAMME DES ATELIERS ET RENCONTRES PROFESSIONNELLES FITMO 2019

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
No Comments

Post A Comment