Salif Keita

Festival sur le Niger 2017 : Salif Keita toujours fort pour enflammer son public

Salif Keita demeure Salif Keita. L’artiste n’a pas changé. Malgré le poids de l’âge, il reste égal à lui-même sur scène. Le samedi 04 février 2017, le célèbre albinos malien s’est exprimé à travers sa musique. Dextérité, élégance et passion ont marqué sa prestation. Tête d’affiche des concerts de musique dans le cadre de la 13ème édition du Festival sur le fleuve Niger, Salif Keita a explosé la musique mandingue devant des milliers de spectateurs.

En guise d’introduction musicale, tout au début de la soirée, il évoque une de ses chansons populaires, laquelle est reprise en chœur par la marée humaine venue le voir. Le lien entre l’artiste et le public s’établit. Un morceau qui a entraîné le défoulement de tout le public. La communion entre l’artiste et les hommes, femmes, vieillards et jeunes présents a tôt fait de devenir davantage spectaculaire aux prochains morceaux.

Plus il évolue dans les chansons, plus fortes sont sa cadence, ses pas de danses, ses mouvements. Ses instrumentistes, avec au clavier Cheik Tidiane Seck, n’étaient pas du reste. Ils étaient inépuisables.

Véritablement motivé, le public n’a pas dérobé à la bonne ambiance. Tous debout, les spectateurs chantent, dansent. Certains se mettent sur les chaises pour adresser à la star des cris de réjouissance, de ravissement extrême, signe de leur approbation. Cette ferveur a continué jusqu’à 02 heures 21 minutes où, discrètement la vedette quitte la scène laissant la chute du spectacle sous la conduite des instrumentistes et le public.
Il vient ainsi de donner un spectacle à bout de joie au peuple ségovien. Il n’en fallait pas plus pour obtenir la satisfaction de Mamou Daffé, le Directeur du festival sur le Niger.

Esckil AGBO, envoyé spécial à Ségou

Téléchargez gratuitement le Programme du Festival sur le Niger

Dekartcom_festival_sur_le_niger_BFC

No Comments

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.