Rafiy Okefolahan artiste plasticien béninois. Ph/DR

Bénin-Art plastique : Rafiy expose des « mots magiques » pour la paix

Le plasticien béninois Rafiy Okefolahan exhorte à la préservation de la paix à travers une exposition de toiles, suivie de ‘’performance déambulatoire’’ dans les villes de Cotonou et de Porto-Novo. Cette exposition dont le vernissage s’est tenu le jeudi 21 mars 2019 à l’hôtel Maison rouge de Cotonou a pour thème « Mots magiques » et dure une semaine. Plus qu’une simple dénomination, « Mots magiques » est pour le plasticien Rafiy un concept.

Installé en France depuis quelques années, Rafiy Okefolahan a jugé utile de rentrer au bercail, à la suite des dernières actualités politiques de son pays. Pour lui, le climat politique à l’approche des élections législatives au Bénin est plutôt inquiétant. C’est alors pour jouer sa partition dans la consolidation de la paix qu’il initie le concept« Mots magiques ».

Dans une vingtaine d’œuvres, le plasticien développe plusieurs thématiques qui gravitent autour de la paix. Selon lui, les mots magiques sont ceux que l’on prononce tous les jours sans pour autant mesurer les portées de leurs applications.

C’est d’ailleurs pour prouver cet avis que Rafiy implique les visiteurs de l’exposition à sa performance. Tout de rouge vêtu et muni d’un vélo à panier, il distribue à ces derniers des stylos et des cartons sur lesquels chacun y inscrit un mot magique.« L’amour, la pureté, le sexe, le dialogue, l’harmonie pour ne citer que ceux-là sont les mots magiques recueillis à la fin de la performance. Ousmane Alédji metteur en scène et acteur culturel, qualifie la démarche de singulière. Pour lui, cette exposition nourrit les débats. « C’est le gain du cheminement professionnel » se réjouit-il.

Toute une semaine durant, l’artiste poursuivra sa performance en allant au contact de la population à vélo pour recueillir plus d’avis.« Je veux collecter les mots magiques pour préserver la paix dans mon pays » confie-t-il pour justifier sa démarche.

Le souhait de Rafiy est qu’après publication de ses mots magiques sur les réseaux sociaux, les décideurs et acteurs politiques se réfèrent à la volonté des citoyens.

Inès Fèliho

 

  • 273
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
No Comments

Post A Comment