13ème édition du Festival sur le Niger : Le coup d’envoi de la ministre N’Diaye Ramatou Laye Diallo

13ème édition du Festival sur le Niger : Le coup d’envoi de la  ministre N’Diaye Ramatou Laye Diallo

La ministre de la culture (en bleu) et le directeur du festival (en chapeau rouge) lors du lancement

JMC 2017

La 13ème édition du Festival sur le fleuve Niger est officiellement lancée, ce jeudi 02 février 2017, à la faveur d’une cérémonie présidée par la Ministre malienne de la Culture, Mme N’DiayeRamatou Laye Diallo.

« Le festival sur le Niger est un véritable baromètre du dynamisme culturel du Mali. Et l’animation de la vie culturelle du pays est une réponse au chaos des terroristes. Le Mali est debout…Le Mali est debout…Le Mali est debout ». C’est au terme de ses propos pleins d’énergie que la jeune ministre de la culture du Mali, Mme N’Diaye Ramatou Laye Diallo a, solennellement ouvert, la 13ème édition du festival sur le fleuve Niger.

C’est donc parti pour des heures, jours et nuits de gloire en honneur de la culture africaine depuis la cité des 4444 balanzans. Un rendez- vous hautement artistique et culturel auquel prennent part une vingtaine de pays aussi bien d’Afrique, de l’Europe que d’Amérique.

Outre les rencontres professionnelles sur le thème : « Jeunesse Africaine et le défi du numérique », la direction de l’événement offre aux festivaliers, chaque soir des concerts de musique et de danse, au siège de la fondation Festival sur le Niger, des spectacles de théâtres au centre culturel Kôrè. En plein jour, la scène Biton située au Quai des arts de Ségou au bord du fleuve abritera des concerts d’artistes, principalement locaux.

Le samedi 04 février, l’international chanteur malien Salif Keita donnera aux festivaliers et aux populations ségoviennes le spectacle d’or de l’édition. Le célèbre albinos aura à ses côtés, Elida d’Almeida du Cap Vert, José Mucavelé de la Mozambique, Ade Bantu du Nigéria et ses compatriotes du Mali Vieux Farka Touré et Adama Keita.

Au plaisir du directeur du festival sur le Niger, Mamou Daffé et en honneur de la ville de Ségou, plusieurs personnalités du secteur culturel africain dont le professeur Yacouba Konaté de la Côte d’Ivoire, son collègue BinamBikoï du Cerdotola, le président du Conseil Africain de la Musique, le Congolais LupwishiMbuyamba ont marqué leur présence à cette cérémonie occupée d’interventions musicales aux couleurs maliennes.

Esckil AGBO, envoyé spécial à Ségou

Téléchargez gratuitement le Programme du Festival sur le Niger

Dekartcom_festival_sur_le_niger_BFC

Lire aussi dans cette catégorie :