Musique au Bénin: Jospinto remplace Gnonnas Pédro dans le Groupe Africando
13 juin 2014
Blaaz au sujet de sa carrière : « Je ne fume pas, je ne bois pas et je ne vais pas en boîte de nuit »
16 juin 2014

Initiative « Entrez dans l’atelier de Zinkpè »: Dominique Zinkpè ouvre ses portes pour les Béninois qui inspirent ses créations

Le vendredi dernier, le plasticien béninois de renommée internationale Dominique Zinkpè a procédé à l’inauguration de son nouveau siège. A cette occasion il ouvre ses portes aux Béninois afin qu’ils découvrent ses différentes œuvres inspirées du conteste socioculturel de l’Afrique et du Bénin en particulier. L’ancien ministre de la culturel Ganiou Soglo et l’actuel Jean-Michel Abimbola ainsi que nombre d’acteurs culturels et amoureux de l’art, ont effectué le déplacement pour découvrir les différentes œuvres du plasticien Dominique Zinkpè.

Une voiture fabriquée à base de sculpture de jumeaux intitulé "Dieu n'oublie personne"

   Une voiture fabriquée à base de sculpture de jumeaux intitulé « Dieu n’oublie personne »

« Je m’inspire de mon environnement immédiat pour créer et je trouve juste de permettre aux Béninois qui m’ont inspiré, de venir découvrir mes œuvres », a confié Dominique Zinkpè l’ors de l’ouverture de son nouvel atelier sis au seuil de la dernière rue à gauche en allant à la plage Djako. Le caractère cultuel et culturel des jumeaux au Bénin. C’est la principale source d’inspiration du plasticien Dominique Zinkpè qui a créé nombre d’œuvres sculpturales qui accrochent au premier rang les différents visiteurs de l’atelier Zinkpè. Il s’en est inspiré pour créer des œuvres telles que la voiture « Dieu n’oublie personne », la croix qui parle de la réalité africaine et béninoise qu’est le syncrétisme. A ses œuvres inspirées des jumeaux, s’ajoutent plusieurs tableaux de peinture traitant des faits sociaux et sa légendaire œuvre « l’Afrique sous perfusion », qui malgré les subventions extérieures,
est toujours alitée.
Une soixantaine d’œuvres anciennes et récentes que les amoureux de l’art ont eu le privilège de visiter, de contempler et de s’évader dans un monde unique où l’art et la culture s’expriment silencieusement avec éloquence. Sa vidéo intitulée « Divine comédie », diffusée actuellement à Frankfurt, en Allemagne a été visualisé par le public. « L’art n’est pas prétentieux. Quand on veut faire de grandes choses, on peut s’associer. Nous sommes environ une équipe de 10 personnes dont des sculpteurs, les soudeurs, les peintres », a expliqué Dominique Zinkpè qui dévoile ses stratégies de création. La cérémonie d’ouverture a été rehaussée par la présence effective de l’ancien ministre de la culture Ganiou Soglo et de l’actuel Jean-Michel Abimbola qui n’ont pas caché leur enchantement face aux prouesses de Dominique Zinkpè.

L’ancien ministre de la culture Ganiou Soglo, accueilli par Dominique Zinkpè à son nouvel atelier

L’ancien ministre de la culture Ganiou Soglo, accueilli par Dominique Zinkpè à son nouvel atelier

 Henri MORGAN

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Comments are closed.

0Shares
0