Cameroun/ Institut français : Un festival de Jazz pour la rentrée artistique

Cameroun/ Institut français : Un festival de Jazz  pour  la rentrée artistique

JMC 2017

Le Jazz s’invite à l’institut Français de Yaoundé. Le festival Yaoundé blue note se tiendra du 28 au 30 septembre 2017 à l’occasion de la rentrée culturelle et artistique de cet espace de culture. Un assemblage de Jazz cuisiné à plusieurs sauces.

Saxo, trombone, trompettes, banjo, flûtes … Autant d’instruments réunis pour transformer pendant trois jours la capitale camerounaise en « Jazzy town ». Pour une rentrée culturelle en beauté à l’Institut Français de Yaoundé. Un métissage de musique Jazzy qu’offre cet espace culturel pour faire découvrir le Jazz au public de la capitale.

L’affiche
Pour la première fois au Cameroun Samy Thiebault saxophoniste, flutiste, Thomas Galliano très versé dans l’ensemble, et l’orchestre Groove Team, orchestre international de Jazz fusion, se donnent rendez-vous pour séduire les amateurs de Jazz au Cameroun. En tournée africaine dans les instituts français, le saxophoniste Samy Thiebault auteur compositeur, nominé au premier tour des victoires de Jazz, catégorie artiste s’empare d’un répertoire désormais plus transversal tout en s’inspirant du groupe de rock des années 60, « Doors ».

Sa musique est faite d’un discours dansant entre la transe et le message spirituel. Son dernier album « A feast for Friends » en quartet formule reine et écrin pour les instrumentistes, continue de conquérir le public. Il s’est aujourd’hui entouré de trois instrumentistes avec qui, il forme un groupe. Les festivals et scènes européennes leur sont devenus familiers.

International Groove Team est un groupe camerounais dont le leader Cyrille Nkono, bassiste arrangeur, chanteur, revient dans son pays natal avec dans ses valises un répertoire riche en sonorités métissées groove. Son groupe proposera un style de Jazz fusion. Une musique faite de lignes et des catégories musicales, influencée tant par la tradition du jazz que par la musique contemporaine écrite et improvisée.

Voyage
Au menu de ces trois jours de musiques underground, des ateliers de formations sous forme d’échanges de savoir, des Jazzy hours dans dives café de la place. Une belle décentralisation de musiciens de choix qu’offre l’Institut Français de Yaoundé aux habitants de la capitale.

« Le talent et la diversité seront de mise pour ce premier coup d’essai, j’invite tous les amateurs de Jazz, les férus de ce genre musical à venir découvrir cette autre couleur musicale qui est une première dans la ville » indique Carine Bahanag chargée de communication de l’IFC.

Par cette rentrée culturelle en sonorités groove l’IFC a voulu faire un voyage vers d’autres horizons afin d’apporter un autre regard à sa programmation.

« Le jazz n’est plus aujourd’hui considéré comme une musique élitiste, désormais, elle reste influencée par l’environnement culturel, nous avons voulu faire découvrir au camerounais par ce projet une autre facette de cette musique » ajoute la chargée de communication de cet espace culturel. Un voyage avec des musiciens venus de loin, et de près, pour partager avec le public un jazz multiforme et sans frontières.

Du jazz dans tous ses états. Concocté à toutes les sauces, voilà le programme de trois jours unique en son genre qui sera servi à Yaoundé ce week -end. L’expression même de la culture et des clubs anglais. Smoking et nœud papillon noir, cheveux brillantinés et œillet à la boutonnière, ces musiciens venus de loin pour vous offrir un spectacle unique dérouleront à coup sûr le tapis rouge à des invités au sommet de leur art.

Edithe Valerie Nguekam, Correspondante / Cameroun

Lire aussi dans cette catégorie :