Bénin: Une délégation du ministère du tourisme au domicile de la regrettée Marcelline Aboh

Bénin: Une délégation du ministère  du tourisme au domicile de la regrettée Marcelline Aboh

La regrettée Marcelline Aboh

JMC 2017

Le Ministre du Tourisme et de la Culture, Ange N’Koué, à la tête d’une délégation composée entre autres du directeur des arts et du livre, Léon Zoha, du Secrétaire Général, Richard Sogan et du directeur du Patrimoine Culturel, Didier Houénoudé s’est rendu, vendredi 25 août à Porto- Novo au domicile de la regrettée artiste Marcelline Aboh pour exprimer à sa famille les condoléances du gouvernement.

« En de pareilles circonstances en Afrique, la première des choses qu’on peut s’offrir, c’est d’assister au moins moralement la famille, les membres les plus proches de la personne disparue. Nous sommes arrivés au nom de tout le gouvernement pour présenter aux enfants et à l’époux de notre maman, de notre artiste Marcelline Aboh nos sincères condoléances », fait – entendre Ange Nkoué qui précise que ce témoignage de sympathie est aussi celui de la classe artistique et culturelle du Bénin.

Ange N’koué, Ministre de la Culture Béninoise. Crédit photo: Tognidaho

Ange N’koué, Ministre de la Culture Béninoise. Crédit photo: Tognidaho

Le Ministre s’est adressé à la famille de l’artiste- défunte après une présentation des membres de la délégation par le directeur des arts et du livre, Léon Zoha. Pour celui-ci, le départ pour le Ciel de Marcelline Aboh est une grande perte pour tout le Bénin, singulièrement pour les artistes qui, à l’en croire ne cesseront jamais de regretter son absence.

Il est donc du devoir de l’Etat via les autorités du secteur culturel de soutenir les membres les plus proches de l’artiste.

Son époux et ses progénitures ont remercié les visiteurs pour leur démarche. « C’est un geste qui nous réconforte », a déclaré Delphine Aboh, l’une des filles de la défunte.

Pour rappel, Marcelline Aboh, alias Détin bonsoir était comédienne/ actrice de film. Elle était le leader de la troupe de théâtre, Les échos de la capitale, constituée rien que de femmes. Elle s’est éteinte le dimanche 20 août 2017 laissant derrière elle, mari, enfants et petits- fils.

Esckil AGBO

Lire aussi dans cette catégorie :