Bénin/ Cinéma: Sylvestre Amoussou confirme sa présence à l’espace Tchif du 16 au 22 octobre 2017

Bénin/ Cinéma: Sylvestre Amoussou  confirme sa présence à l’espace Tchif  du 16 au 22 octobre 2017

Sylvestre Amoussou, acteur - réalisateur. Crédit Photo: Tognidaho

JMC 2017

Dans le Cadre de la réouverture de ses locaux, l’espace Tchif accueille du 16 au 22 octobre 2017 une rétrospective complète des œuvres de réalisateur béninois Sylvestre Amoussou. Une annonce faite aux hommes des medias le mardi 10 octobre dernier confirme le rendez- vous.

L’espace Tchif de Cotonou aura l’honneur d’accueillir la projection du film « L’Orage africain, un continent sous influence » suite à son sacre au Festival panafricain du cinéma de Ouagadougou (Fespaco) en mars 2017. Il s’agit en fait de la première projection grand public après la distinction du réalisateur, Sylvestre Amoussou.

Rétrospective Sylvestre AmoussouL’initiative entre dans le cadre des activités prévues pour la réouverture dudit espace. Elle vise à accompagner et à promouvoir la création béninoise, explique Adrien Guillot, directeur exécutif de l’espace Tchif. Pour lui, cette rétrospective vient non seulement rendre hommage à un grand nom du cinéma béninois, mais aussi permettra de mettre en avant des œuvres dédiées aux créations africaines.

S’adressant aux journalistes au cours de la conférence de presse, le réalisateur n’a point caché ses belles intentions.

Sylvestre Amoussou : « je suis très fier de revenir à Cotonou, à l’espace Tchif pour présenter mes films. C’est un honneur en même temps un devoir ».

Auteur de plusieurs films ‘’militant’’, il affirme avoir choisi ce type de cinéma pour contribuer à l’autodétermination du continent africain.

La conférence de presse a été également l’occasion pour Sylvestre Amoussou et Eric Todan, directeur général du Centre national du cinéma et de l’image animée (Cncia) de débattre sur les problèmes qui minent le cinéma au Bénin et des différentes dispositions prises afin de favoriser le retour des œuvres cinématographiques béninoises et africaines dans les salles de cinéma.

A ce sujet, Eric Todan rassure : « nous nous battons pour que les salles de cinéma deviennent une réalité, ce n’est qu’une question de temps».

Il faut noter que du 16 au 22 octobre prochain les films « African paradis », « Un pas en avant – Les dessous de la corruption » et « L’Orage africain – – Un continent sous influence » de Sylvestre Amoussou seront projetés à l’espace Tchif.

Inès KOUAGOU

Lire aussi dans cette catégorie :