De la gauche vers la droite le président de l’As-Bénin Constantin Adadja et le portraitiste béninois Vital Akigbé . PH/DR

Bénin-Art: Vital Akigbé expose «L’effigie de la mine»

Avec au total 15 œuvres, le portraitiste béninois Vital Akigbé présente officiellement son travail au public béninois. C’est dans la soirée du mardi 15 septembre 2020 que le vernissage de son exposition intitulée « L’effigie de la mine »s’est tenue, au siège de l’Association des Story-boarders du Bénin (As-Bénin) au quartier Akpakpa à Cotonou. Entièrement réalisées avec du crayon graphite sur du papier, les œuvres du portraitiste sont axées sur l’expression du visage. « J’utilise surtout le crayon graphite et le fusain pour la réalisation de mes œuvres » explique-t-il. Selon Vital Akigbé, chaque visage renferme une émotion, une histoire. D’où son intérêt aux traits du visage. C’est d’ailleurs pour mettre l’accent sur les émotions que l’artiste opte pour le ‘’blanc-noir’’. A l’en croire, les couleurs vivent ne permettent pas toujours de transmettre les émotions. En plus des émotions, Vital Akigbé tient également à la similitude. Quelques modèles présents au vernissage ont d’ailleurs permis à l’assistance de constater la grande ressemble entre ces derniers et les œuvres.

Outre la présentation au public du travail de ce jeune artiste, cette exposition s’inscrit également dans le cadre de la promotion et de la valorisation du Dessin au Bénin. A en croire le président de l’As-Bénin Constantin Adadja, le Dessin est une discipline artistique qui n’intéresse pas souvent les centres de promotion culturelle et artistique. L’association nourrit donc l’ambition de changer la donne en révélant les jeunes talents de cette discipline artistique. «Nous sommes en train de vouloir faire de ce lieu, le temple du dessin au Bénin » a confié le président de l’association des story-boarders. Il est désormais prévu à cet effet, une exposition entièrement dédiée au dessin chaque deux mois. L’exposition du jeune portraitiste Vital Akigbé marque donc le début d’une nouvelle ère pour le dessin au Bénin.

«L’effigie de la mine » reste ouverte au public et ce, jusqu’au 29 septembre 2020 au siège de l’As-Bénin.

 

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
No Comments

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.