Tunisie_ Hamdi Makhlouf : « Nous avons eu droit à une qualité artistique imprenable aux JMC 2017 »

Environ soixante jours après la clôture de la quatrième édition des Journées Musicales de Carthage (JMC), le directeur général de l’événement, Hamdi Makhlouf fait une évaluation de l’édition. Il est le dixième invité de dekartcom sur « L’Entretien de la Semaine ».

Lisez la substance de ses propos….

Dekartcom : Monsieur le directeur, les JMC 2017 relèvent désormais du passé. Veuillez nous dire vos impressions sur le déroulement de cette édition.
Hamdi Makhlouf : Je suis, dans l’ensemble, satisfait du déroulement de la 4e session des JMC. Nous avons eu droit à une qualité artistique imprenable. Les concerts programmés, autant dans la compétition que dans les différents spectacles hors sélection, ont révélé des talents tunisiens, arabes et africains hors pair. La scène du palais des congrès a vraiment brillé par une belle scénographie et une excellente qualité de son et de lumière.

En termes de chiffres, qu’est- ce qu’on peut retenir de cette édition ?
30 concerts en tout pour le tout (y compris l’ouverture et la clôture) avec la participation de plus de 400 musiciens et artistes. Plus de 130 invités entre artistes et professionnels. Plus de 10 mille festivaliers ont assisté à l’événement dont 5000 juste pour le méga concert des JMC qui a connu un très grand succès auprès des métaleux et des fans du groupe tunisien et international Myrath.

Le Salon des Industries Musicales était l’une des activités principales de l’événement. Faites- nous un bilan de son déroulement.
Le Salon des Industries de la Musique est un excellent créneau pour les artistes et musiciens tunisiens pour parler de leurs expériences et de leurs nouvelles créations aux professionnels. Cette année, nous avons installé plus d’une trentaine de stands pour différentes structures dont l’honorable MASA (Marché des Arts et du Spectacle Africain), le Kolatier et Visa For Music. Les échanges ont été fructueux. Les luthiers présents ont été abordés par une population hétéroclite (étudiants, artistes confirmés, des mélomanes) pour acheter des instruments de musiques à des prix attractifs. Le Salon pourrait se développer dans le futur pour être une réelle plateforme professionnelle dans le secteur des industries de la musique.

Le concours de l’Enfant Créateur, comment l’avez- vous trouvé ? Votre direction a-t-elle prévu un suivi des lauréats ?
La compétition de l’enfant créateur est la brise fraiche du festival. Nous avons été surpris des talents des enfants venus de tout le territoire tunisien pour chanter et jouer de la musique. Malheureusement, nous ne pouvons pas prévoir un suivi direct de ces enfants. Le ministère, quant à lui, pourrait trouver dans un futur proche une stratégie efficace pour encadrer ces enfants et leur fournir les moyens nécessaires pour qu’ils deviennent les créateurs de demain.

S’il vous était demandé de noter cette édition des JMC, quelle note attribueriez – vous ?
C’est une très bonne note que je donnerai aux JMC 2017. Les retombées médiatiques sont très positives. C’est également grâce aux efforts de toutes les équipes d’organisation que je remercie énormément pour leur discipline et leur dévouement.

Réalisation : Esckil AGBO

Le Centre
Lobozounkpa Commune d’Abomey-Calavi (République du Bénin)
Facebook : Le Centre
Site internet : www.lecentredubenin.com
Adresse mail : lecentreinfo.benin@gmail.com
Téléphone : (+229) 62 93 29 10 – 97 29 32 00

Le Petit Musée de la Récade
Horaires d’ouverture : 10h00-12h30/15h00-18h30
Nous rejoindre / indication : Lobozounkpa (Atrokpocodji),
Première von à gauche avant le collège ˝La Plénitude˝ en venant de Cotonou.

No Comments

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.