Ségou 2017 : Afrotopia, le dernier livre de Felwine Sarr présenté aux festivaliers

Ségou 2017 : Afrotopia, le dernier livre de Felwine Sarr présenté aux festivaliers

Felwine Sarr, auteur et éditeur Sénégalais

JMC 2017

Comme prévu dans la programmation officielle de la 13ème édition du festival sur le fleuve Niger, tenue du 1er au 05 février dernier à Ségou au Mali, le Professeur et écrivain sénégalais Felwine Sarr a présenté son dernier livre, Afrotopia au public, le samedi 04 février au Centre Culturel Kôrè de la ville.

Afrotopia est un essai de 154 pages, étendu sur douze chapitres et édité chez Philippe Rey en 2016. Le livre a pour idée directrice, l’Afrique. Selon les explications de l’auteur, Felwine Sarr, Afrotopia est un néologisme formé dans l’objectif de provoquer un nouveau discours sur le continent qui a vu naître les premiers hommes.

Afrotopia, le dernier livre de Felwine Sarr

Afrotopia, le dernier livre de Felwine Sarr

« Le continent africain est l’objet d’un discours depuis plusieurs siècles. On parle à sa place, on pense à sa place. On lui prescrit des chemins à suivre, des téléologies sociales, des modèles économiques, sociaux et politiques. Ce sont des discours qui sont projetés sur le continent, plus qu’ils n’émanent de lui », s’indigne l’écrivain avant de souligner qu’il propose de ce fait, la conduite « d’une réflexion propre sur l’équilibre entre le politique, l’économique, le culturel, le symbolique et l’écologique » dans tous les pays africains. L’ouvrage aborde donc les mesures d’un discours nouveau sur l’Afrique, un « discours à portée civilisationnelle ».

Dans un langage clair sous une plume satirique, l’auteur d’Afroptopia estime qu’il est temps pour l’Afrique d’accéder à « une importante autonomie intellectuelle ». Ceci en rejetant les modes de vie, de travail, d’éducation, présentés tels des modèles mais qui ont échoué en Occident. C’est une urgence fait- il savoir dans le bouquin pour les cadres africains « d’apporter des réponses originales aux questions qui sont universelles comme la santé, l’éducation, la participation démocratique, les modes d’organisation sociale ».

A la page 133 du livre, l’auteur explique qu’il existe « un lieu non encore habité par l’Afrique qui vient », une Afrique dans un clair – obscur, laquelle oblige primo, à repérer les tendances et secundo, à les investir pour qu’advienne l’Afrique.

Avec cet ouvrage, Felwine Sarr rejoint les auteurs tels que Frantz Fanon, Cheik Anta Diop, Léopold Senghor, Aimé Césaire, Léon Gontran Damas et Joseph Ki- Zerbo qui ont été les premiers déclencheurs du débat sur la construction d’une Afrique nouvelle. Pour le dernier, « chaque génération a des pyramides à bâtir », une invite à la jeunesse africaine qui cadre bien avec Afrotopia.

Esckil AGBO, envoyé spécial à Ségou

Nous vous donnons la possibilité d'être les tout premiers à être informés de l'actualité culturelle africaine. C'est simple ! Inscrivez-vous à notre liste de diffusion sur Whatsapp au numéro +229 61 30 43 62. Dekartcom.net, plateforme panafricaine d'informations culturelles depuis 2007

Nous vous donnons la possibilité d’être les tout premiers à être informés de l’actualité culturelle africaine.
C’est simple ! Inscrivez-vous à notre liste de diffusion sur Whatsapp au numéro +229 61 30 43 62.
Dekartcom.net, plateforme panafricaine d’informations culturelles depuis 2007

Lire aussi dans cette catégorie :