NATTY NOVA, du Rap au Soul- Reggae

Amateur de belles mélodies et passionné de Hip Hop français, Natty Nova est pétri de multiples influences. Son répertoire explore aujourd’hui des univers variés : notamment, celui du Rap et du Reggae, sa nouvelle et belle passion.

Les origines et Esprit Neg
Né en 1985 à Akpakpa d’une mère assureur et d’un père entrepreneur, Natty Nova – de son vrai nom GBOKEGE Tchégnon Georges – grandit entre Cotonou, Lomé et Abidjan. Tout jeune, il écoute Suprême NTM, I Am et Secteur A. Au Collège Catholique Père Aupiais de Cotonou, ce passionné de musique fait partie de la chorale. Déjà, il fait de la musique avec les futurs membres de son groupe : Cédric Capo – Chichi (Highness), Lionel KWASSI (Elagnon) et Jean Philippe GBOKEDE (JP), son frère. Après son bac, en 2002, il crée Esprit Neg avec ces jeunes Béninois qu’unit l’amour de la musique. Ils enregistrent «Maxi», album qui ne sortira pas officiellement. Mais le jeune groupe l’interprète lors de la 2ème édition du festival Hip-hop Kankpé, en 2002. La chanson « Avec toi » remporte alors un vrai succès. L’aventure commence. Esprit Neg multiplie les prestations dans les lycées et collèges. En 2003, il participe au championnat Hip-hop « Duel cruel », dont il est vice-champion. En 2004, le jeune groupe enregistre son premier album baptisé «Fier de l’être» au studio AGEA record. Mais après tous ces moments partagés, à la mort du frère de Nova, Jean Philippe GBOKEDE (JP), les jeunes musiciens se séparent. De son côté, Nova poursuit à Dakar des études universitaires de management, option droit des affaires. Il obtient un Master et veut devenir avocat pour combattre l’injustice.

Vers de nouveaux rivages musicaux.
Au Sénégal, en parallèle de ses études, Nova s’initie au Rap et travaille sa voix au sein du groupe de Gospel sud-africain « Sarafina ». Il se lance aussi dans le live et la variété en se faisant embaucher dans l’orchestre « les cool stars », où évoluent les pionniers du groupe  » Caterpillar » de Pierrette Adams. Il fait alors la connaissance de Sélecta Fred, surnommé Ndjougoup, qui l’initie au Reggae dance hall. Sélecta le fait participer en tant que chanteur à une compilation qui rassemble également les dix meilleurs Reggae -men du Sénégal. Et il le rebaptise Natty Nova. Son nouveau nom de Reggae man.

Success story
Natty Nova crée alors « le novalissime ». Un style musical qui consiste à revisiter le répertoire des grands artistes Soul-Reggae rétros ou contemporains. Lors de ses tournées, il se produit dans les bars et les clubs de Cotonou et invite certains artistes à le rejoindre sur scène. En décembre 2012, Natty Nova partage ainsi la scène avec JakKillah lors du concert handi’action, organisé pour venir en aide aux handicapés du centre BETHESDA Lokossa. En février 2013, aux Ghanax Dj Awards, il séduit le public à Accra. Le « novalissisme tour 2 »est très mixé. L’artiste associe ses compositions à d’autres interprétations. Il est aussi reconnu par son public comme un véritable Reggae-man. Pour la troisième édition du « novalissisme tour », l’artiste de trente ans rêve aujourd’hui de scènes plus ambitieuses, comme celle de l’Institut Français de Cotonou, et il souhaite se produire partout au Bénin. Dernier en date, son show au Café des Arts chez Carine, le 21 décembre 2013, a montré sa capacité à électriser ses fans !

A PROPOS DE NATTY NOVA:

Fidèl DOSSOU, Manageur d’artiste et créateur du label Premier PAS

Je connaissais déjà Nova du temps d’Esprit Neg. Depuis, il a embrassé une carrière solo. Je lui tire mon chapeau car il a trouvé une« couleur » particulière. Une couleur qui lui est « propre ».

Déodate Delteille VIOSSIN

 

 

©2014 -AGENCE DEKart- www.dekartcom.net

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
No Comments

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.