De la gauche vers la droite, Nouratou Dankoa, représentante du ministre des Affaires étrangère, Eustache Agboton, coordonnateur du « Mois de la culture Béninoise à Lomé » et Emmanuel Tometin le directeur artistique. Photo: David

Mois de la culture Béninoise à Lomé : Les organisateurs face à la presse

L’Agence panafricaine d’ingénierie culturelle (Apic) en collaboration avec l’Agence Dekart organise en octobre prochain la 1ère édition du « Mois de la culture Béninoise à Lomé ». C’est au cours d’une conférence de presse que les organisateurs de ce festival ont révélé le contenu de cette initiative le mardi 3 juillet 2018 au Ministère des Affaires étrangères à Cotonou.

Contribuer au renforcement de la coopération entre les communautés béninoise et togolaise d’une part et favoriser, à travers des activités culturelles, le brassage et la cohabitation entre les deux peuples d’autre part. Tel se résume l’objectif de l’initiative culturelle « Le Mois de la culture Béninoise à Lomé » dévoilée aux professionnels des médias le mardi 3 juillet 2018 au Ministère des Affaires étrangère du Bénin à Cotonou.

La 1ère édition de cette initiative prévue pour se tenir en octobre 2018 dans la capitale togolaise est le fruit d’une collaboration entre l’Agence panafricaine d’ingénierie culturelle (Apic) et l’Agence Dekart, respectivement dirigée par Eustache Agboton et Emmanuel Tometin.

De la présentation du Coordonnateur du « Mois de la culture Béninoise à Lomé », Eustache Agboton, l’on retient qu’à travers cette initiative des actions concrètes seront menées pour apporter un plus à la promotion de la culture béninoise et togolaise avec le concours des artistes et acteurs culturels des pays participants. Il ajoutera que le thème retenu pour cette édition du festival est « Place de la diplomatie culturelle dans les relations bilatérales entre le Bénin et le Togo ».

Selon les explications d’Emmanuel Tometin directeur artistique du « Mois de la culture Béninoise à Lomé », au total neuf (09) activités culturelles vont meubler ledit festival. Il s’agit entre autres d’une exposition collective d’art, d’une conférence publique sur le thème du festival, d’un spectacle de danses béninoises, d’une représentation théâtrale et d’un concert de musique avec des artistes togolais et béninois.

La représentante du ministre des Affaires étrangère Nouratou Dankoa a profité de l’occasion pour affirmer la volonté de ce ministère à apporter son soutien à cette initiative qui, s’intéresse à un volet important du programme d’action du gouvernement dans le secteur culturel.

Il faut préciser que la programmation officielle de ce festival sera rendue publique le 03 août 2018 au cours d’une conférence de presse à Lomé.

Inès FELIHO

  • 49
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
No Comments

Post A Comment