Karlos da Silva :   Le destin d’un danseur professionnel  

Né à Cotonou de parents béninois, Karlos également appelé “K” est chorégraphe et danseur depuis près de 15 ans. A partir de 1997, il danse en Seine et Marne où il se spécialise dans le « Break Dance » et confirme son engouement pour la danse. Les opportunités que lui offriront les compagnies Fush Wong, Saï Si Fu ou Wanted Posse ne feront que renforcer la ferveur qui  l’habite. Ouvert d’esprit, et en quête de diversité, K se forme par la suite en danse « debout » auprès de l’incontournable Bruce Ykanji.

En 1999, déjà professeur et chorégraphe, il cherche à comprendre la danse, la décoder, se l’approprier, une véritable quête d’évolution permanente. Il devient danseur professionnel en 2001, 4 ans seulement après avoir débuté la danse et participe au premier film français dédié à la danse hip hop, le Défi de Bianca Li. K trouvera plus tard, la possibilité d’enrichir son art grâce au Collectif Badland, emmené par la Cie Wanted Posse.

Membre actif de ce collectif, K fait ses armes en battle et show avec les groupes Friday, Real Menace ou Brainstorm. A force de travail et de ténacité, il intègre en 2003 la troupe d’Autant en emporte le vent, comédie musicale de Gérard Presgurvic chorégraphiée par Kamel Ouali. Cette expérience lui permet d’approcher la danse classique et le modern Jazz.

Travailleur acharné et véritable passionné, ses collaborateurs le surnomme « Le Caméléon », en référence à sa grande faculté d’adaptation. Il continue ensuite sa carrière dans la comédie musicale Les 10 Commandements et dans le spectacle de Bianca Li, Macadam Macadam qu’il danse encore aujourd’hui. A 33 ans, K a appris, vécu et transmis la danse.

En janvier 2015, K a fait partie des chorégraphes sélectionnés pour danser pour la Coupe d’Afrique des Nations en Guinée Equatoriale.

Danseur et chorégraphe professionnel reconnu, il est également comédien et modèle. Ses objectifs au sein de la compagnie Serial Stepperz sont maintenant de faire évoluer la danse et de continuer à la partager.

Source: www.missbenin-france europe.com

No Comments

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.