Journées Jeunes publics : des troupes scolaires ivoiriennes au programme

Dès son instauration en 2014, les journées Jeunes publics organisées durant le MASA ont connu un succès retentissant. Par exemple en 2016, le spectacle qui leur était dédié à la salle Anoumabo du Palais de la culture, qui compte environ 4.500 places, avait refusé du monde. Impressionnés par ce qu’ils y ont vu, et sûrs de leur talent, les jeunes élèves ont demandé et obtenu des organisateurs qu’à cette 10ème édition, une place leur soit accordée dans la programmation.

Après l’accord de la direction du MASA, point n’était besoin de chercher loin les formations artistiques dont les membres se situaient dans la tranche d’âge requise- de 0 à 25 ans. Puisque le Ministère de l’Education nationale et de l’enseignement technique de Côte d’Ivoire, sollicité pour fédérer la jeunesse ivoirienne à l’événement, organise chaque année un festival dénommé FENACMIS (Festival national des arts et de la culture en milieu scolaire). De plus le commissaire général du festival, M. Fossou François, est le vice-président de la commission Jeunes publics au sein du MASA.

Il donne les articulations desdites journées. : « Nous avons décidé de retenir pour la 10ème édition du MASA les lauréats de notre édition 2017, qui ont donné à voir des spectacles remarquables. Ils presteront en chant-chorale, danse, poésie et théâtre. Pour ce qui concerne les manifestations, il y aura des journées civilo-juvéniles, et l’apothéose sera le grand spectacle que nous avons l’habitude d’organiser à la Salle Anoumabo du Palais de la culture d’Abidjan. C’est une belle opportunité qui est offerte à nos jeunes de se frotter à des artistes venus d’ailleurs. Ils ont là l’occasion de jeter les feux sur le savoir-faire des jeunes artistes Ivoiriens. » Et, tant au sein de la commission Jeunes publics du MASA que dans les troupes, les préparatifs vont bon train pour faire de ce MASA-anniversaire un festival inoubliable.

Yolande ABY

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
No Comments

Post A Comment