Jeux de la Francophonie 2017/Littérature : « L’homme qui donne des baisers au vent », médaillé d’or

Jeux de la Francophonie 2017/Littérature : « L’homme qui donne des baisers au vent », médaillé d’or

Le Nigérien, Moctar René André Abdoul Razak. Photo: DR

JMC 2017

« L’homme qui donne des baisers au vent ». C’est le titre de la nouvelle qui a remporté, mardi 25 juillet la médaille d’or en littérature aux huitièmes jeux de la francophonie. Le Nigérien Moctar René André Abdoul Razak en est l’auteur.

Le Niger a remporté la médaille d’or en littérature aux huitièmes jeux de la francophonie avec la nouvelle « L’homme qui donne des baisers au vent » du jeune écrivain Moctar René Andre Abdoul Razak.

Le lauréat se dit spécialiste de la nouvelle. Il compare la littérature à une maison où il y a plusieurs chambres.

Moctar René André Abdoul Razak : « la littérature est une maison à plusieurs chambres. Je suis rentré dans la chambre de la nouvelle, je suis resté, j’y ai séjourné et je crois que j’ai de plus en plus envie de découvrir d’autres genres, d’autres chambres tout en revenant de temps en temps me recoucher dans la chambre des nouvelles et ressortir quand cela me plaira ».

Le jeune nouvelliste considère ainsi sa dernière distinction comme un tremplin pour aller explorer d’autres genres littéraires. Auteur de plusieurs recueils de nouvelles, il est né en 1986 à Maradi et a une formation scientifique à la base. C’est un technicien supérieur en maintenance industrielle.

Mais sa passion pour la littérature lui a permis de rafler plusieurs distinctions au plan international. En 2012, Prix du Jeune Ecrivain de la Langue Française (PJE), avec sa nouvelle intitulée « La dernière tombe », parue dans le recueil Histoire en creux, éditions Buchet-Chastel. Un an plus tard, Moctar René a décroché en France le Prix Stéphane Hessel de la Jeune Ecriture Francophone avec « En attendant la belle robe ».

Sa nouvelle (inédite) qui a remporté la médaille d’or aux jeux de la francophonie 2017 raconte la rencontre fatale entre un soldat et un enfant au cours d’une guerre.

Le médaillé d’or est encadré par le Canadien Gabriel Marcoux- Chabot (médaille d’argent) et l’étudiant sénégalais Mohamed Sarr (médaille de bronze).

La littérature pour ces jeux, rappelle-t-on, a enregistré vingt- quatre compétiteurs.

©Dekartcom.net / Esckil AGBO, envoyé spécial à Abidjan

Partenaire de Dekartcom.net aux Jeux de la francophonie Abidjan 2017

Partenaire de Dekartcom.net aux Jeux de la francophonie Abidjan 2017

Lire aussi dans cette catégorie :