Remise du Grand Prix Léopold-Sédar-Senghor a Laeila Adjovi par président sénégalais Macky Sall. Crédit photo: Tognidaho

Dak’art 2018 : Laeila Adjovi, Grand Prix Léopold-Sédar-Senghor

La photojournaliste et plasticienne franco-béninoise Laeila Adjovi a remporté le Grand Prix Léopold-Sédar-Senghor grâce à une série de photographies intitulée « Malayka Dotou Sankofa ».

C’est des mains du président sénégalais Macky Sall que la lauréate a reçu ce prix à la cérémonie d’inauguration de la 13ième édition de la Biennale de l’art africain contemporain de Dak’art tenue dans la matinée du jeudi 3 mai 2018au Grand Théâtre de Dakar.

Avec cette série de photographies qui est la résultante d’un travail collaboratif avec le photographe Loïc Hoquet, Laeila Adjovi renvoie un message fort à l’Afrique et au reste du monde. De ses explications, l’on retient que le nom de cette œuvre distinguée n’est pas choisi de façon anodine car chacun des mots a une forte connotation.

En effet Malayka signifie ‘’ange’’ en Swahili, Dotou ‘’droiture’’ en langue Goun puis Sankofa un symbole Akan (Ghana) de l’oiseau messager qui vole la tête tournée vers l’arrière. Ceci, certainement pour signifier qu’il faut persévérer et surtout tirer leçon du passé pour un lendemain meilleur.

« On a voulu exprimer cet envol, cette espèce d’ébullition qu’il y a depuis quelques années en l’Afrique et qui suscite un intérêt dans les médias occidentaux » confie-t-elle. Selon la lauréate pour que le développement du continent soit effectif, il faut que les Africains à l’unisson se décident à vaincre les systèmes géopolitiques qui freinent leur évolution tout en se mettant au travail. Laeila Adjovi n’a pas manqué d’exprimer sa joie pour avoir reçu ce prix qu’elle a d’ailleurs dédié à son acolyte Loïc Hoquet et toute l’équipe qui a œuvré pour l’élaboration de ce projet artistique qui date de 2016.

En plus de la série photographique « Malayka Dotou Sankofa » exposée au palais de justice de Dakar, la Franco-béninoise participe à d’autres expositions de groupe avec ses œuvres.

Il faut rappeler que la 13ième édition de la Biennale de l’art africain contemporain « Dak’art » se tient du jeudi 3 mai jusqu’au samedi 2 juin 2018 au Sénégal plus précisément dans la ville de Dakar.

Inès FELIHO

  • 38
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
No Comments

Post A Comment