Trois des membres de l'orchestre béninois Poly Rythmo. Crédit photo: Tognidaho

Bénin/Musique : Le célèbre groupe Poly Rythmo fête son cinquantenaire

A l’occasion de la commémoration des 50 ans d’anniversaire du plus grand orchestre béninois dénommé Poly Rythmo, une conférence de presse a été donnée dans la matinée du mardi 22 mai 2018 à Cotonou. Au cours de ladite conférence, le comité d’organisation et les membres de cet orchestre ont dévoilé aux professionnels des médias les différentes activités entrant dans le cadre de cette célébration.

Mai 1968 – mai 2018. Le Tout puissant Poly Rythmo de Cotonou a 50 ans. Dans le but de rendre hommage à cet illustre orchestre qui a traversé plusieurs générations avec un riche répertoire musical de plus de mille morceaux, un projet de commémoration de leur cinquantenaire a été concocté en bonne et due forme.

A la faveur d’une conférence de presse tenue dans la matinée du mardi 22 mai 2018 à Canal Olympia de Cotonou sis au quartier Wologuèdè, le comité d’organisation et les membres de cet illustre orchestre ont révélé aux professionnels des médias le programme de la commémoration des 50 ans d’anniversaire.

Né de la volonté de Clément Mèlomè, l’orchestre Poly Rythmo a fait bouger plus d’une génération à travers plusieurs rythmes comme le Jazz, le Rock, l’Afro beat et autres. Avec au départ plus de dix membres, le Tout puissant Poly Rythmo après avoir enregistré plusieurs décès, ne compte aujourd’hui que trois membres que sont Gustave Bentho, Pierre Loko et Vincent Ahéhéhinnou. Ces derniers malgré le poids de l’âge ont pérennisé le groupe. C’est à ce titre que plusieurs activités alléchantes ont été élaborées à travers ce projet de commémoration du cinquantenaire de Poly Rythmo pour valoriser et rendre hommage à ces grands hommes de la culture béninoise.

A en croire Sessi Tounoukouin, Président en charge de la communication globale des cinquantenaires, ce projet démarre en mi-juin et vise surtout à mettre la lumière sur le secret du succès du plus grand orchestre béninois. A cet effet, ils entendent dans un premier temps à travers le projet sauvegarder et valoriser la mémoire musicale de cet orchestre qui constitue un patrimoine culturel à transmettre aux générations futures. De même, ces derniers envisagent de démontrer à la jeune génération de musiciens que seuls le travail et la persévérance sont les sources et le secret de la réussite. Aussi prévoient-ils transmettre le relais aux jeunes générations à travers la formation et le partage d’expériences. Tout ceci se fera à travers plusieurs activités dont la construction d’un espace multimédia entièrement dédié au Poly Rythmo, la réalisation d’un coffret Cd contenant quinze titres d’un nouvel album et un Best Of de cinquante titres, l’organisation d’une tournée nationale au Bénin, puis internationale.

Pour Vincent Ahéhéhinnou, l’un des trois ténors actuels du Tout puissant Poly Rythmo, ce cinquantenaire est aussi l’occasion de rendre hommage à tous les membres qui ont constitué cet orchestre. Il n’a pas manqué de rendre un hommage particulier au créateur du groupe feu Clément Mèlomè qui, de son vivant à œuvrer pour la ténacité et la bonne marche de l’orchestre. Le porte-parole n’oublie pas de remercier le ministère du Tourisme de la culture et des sports pour son soutien ainsi que les partenaires qui œuvrent pour faire de cette commémoration une réalité.

Au total quatre dates sont à retenir dans le cadre de la commémoration des cinquante-ans du Tout puissant Poly Rythmo. Il s’agit du 31 juillet 2018 prévu pour un concert privé, d’un géant concert au profit de tout le public béninois, le 1er août 2018, la période d’aout à décembre 2018 consacrée à la tournée dans chacun des Chefs-lieux des Départements du Bénin puis enfin un concert de clôture avec le célèbre musicien Manu Dibango. D’autres icones de la musique africaine comme Oumou Sangaré, Angelique Kidjo, Rokia Traoré seront également de la partie.

Inès FELIHO

  • 13
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
No Comments

Post A Comment