Yvan Buravan, Prix Découvertes RFI 2018 en live à l'IFC. Crédit photo: Tognidaho

Bénin – Tournée du lauréat du Prix RFI 2018 : Yvan Buravan confirme son titre sur la scène de I’Institut français de Cotonou

Après son succès au Prix Découvertes RFI 2018, Yvan Buravan a démarré le 17 février 2018 une tournée dans les Instituts français du continent africain. Lors de son deuxième escale après le Mali, il pose ses valises à l’Institut français de Cotonou où il a donné dans la nuit du vendredi 22 février 2019 un concert live.

Face à un public mixte fortement dominé par la communauté rwandaise, le lauréat du Prix RFI 2018 a confirmé à Cotonou son titre. Pendant environ deux heures, Yvan Buravan a tenu en haleine les spectateurs. D’une voix douce, fluide et parfois intense, le chanteur rwandais développe une musique Pop et Rnb. Très attaché à sa culture, Yvan Dushime B. ne cesse d’apporter une touche traditionnelle à cette musique urbaine. L’artiste chante en plusieurs langues don le Français, l’Anglais et le Kinyarwanda, sa langue maternelle. Sur scène, Yvan a partagé avec le public de Cotonou quelques techniques de danse rwandaise. Aucune de ses chansons n’a laissé les spectateurs indifférents.

Composé de 18 merveilleux titres dont 12 en solo et 6 en featuring, son premier album sorti en décembre 2018 est intitulé The Love Lab. Comme l’indique son nom, c’est le laboratoire de l’amour. A l’occasion de ce spectacle, Yvan Buravan a présenté au total ses 12 titres composés sur le thème de l’amour. Oya, Garagaza,… et Malaika racontent : « L’histoire d’un amour disparu, mais qui vit toujours dans l’esprit ». Ce penchant du jeune artiste de 23 ans est lié à une philosophie : « J’aime chanter l’amour parce que j’ai foi en l’amour. Je pouvais chanter la paix et d’autres choses, mais tous sont des enfants de l’amour. Quand il ya de l’amour, il ya tout. »a-t-il déclaré.

En reconnaissance au vote des internautes qui ont accordé beaucoup de « J’aime » lors du concours RFI, Yvan a dédié la chanson « Malaika » qui signifie ‘’Ange’’ à toute l’assistance. C’est d’ailleurs ce titre qui a fait de lui, le lauréat du Prix Découvertes RFI 2018. En réponse, les spectateurs sous des acclamations se sont tenus sur pieds, oscillant les lampes torche de leurs téléphones portables pour l’encourager.

Interviewé à la fin du concert, Norbert Kazénéza un rwandais résident à Cotonou est très impressionné par la prestation de son compatriote. Il s’exprime : « Il était génial et je souhaite qu’il revienne une prochaine fois ».

Yvan Buravan n’a pas manqué d’adresser aux Instituts français et à l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) ses sincères remerciements pour avoir soutenu cette tournée de 12 spectacles à travers le continent. Après Cotonou, Lomé serait sa prochaine escale. Yvan Buravan achève cette tournée le 23 avril à Abidjan.

Hubert KIDJASSOU

  • 130
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
No Comments

Post A Comment