Le dramaturge et metteur en scène Ousmane Alédji. Crédit photo: Tognidaho

Bénin-Théâtre : Ousmane Alédji de retour

En prélude à la saison théâtrale entièrement consacrée aux pièces « Négrititudes » et « La tragédie du roi Césaire au centre Artisttik Africa, il s’est tenue une conférence de presse dans la matinée du mardi 12 mars 2019 audit centre à Cotonou. Au cours de cette conférence, le dramaturge et metteur en scène Ousmane Alédji a annoncé son retour officiel dans le monde théâtral avant de présenter ses nouvelles créations dont les représentations sont prévues pour se tenir sur 1 mois.

« Quelques fois pour se régénérer, on a besoin de recul». En ces termes, le dramaturge et metteur en scène Ousmane Alédji confirme son retour sur la scène théâtrale, après pratiquement 9ans d’absence. Face à la presse, il donne non seulement les raisons qui motivent ce retour mais également celles qui sous-tendent la création des pièces« Négrititudes » et « La tragédie du roi Césaire ».

De ses confidences l’on retient que ce retour est le fruit de la volonté de certains amis comédiens dont précisément Isidore Dokpa et Nicolas Houénou de Dravo de le revoir dans l’arène. C’est alors en guise de reconnaissance pour ses amis avec qui, il travaille depuis plus de 25ans que Ousmane Alédji créé les pièces « Négrititudes » et « La tragédie du roi Césaire ». « Je l’ai d’abord fait pour eux. Je ne fais pas un spectacle pour faire un spectacle. Je fais un spectacle pour vendre des acteurs » avoue-t-il à l’assistance.

Les comédiens, plus qu’heureux de cet hommage qui leur est rendu n’ont pas manqué de rassurer l’assistance sur leur détermination à bien faire. « Nous allons tout faire pour être à la hauteur » a insisté Nicolas Houénou de Dravo. Isidore Dokpa quant à lui attend à ces différentes représentations les élites du Bénin compte tenu de la portée des textes mis en scène.

« Négrititudes » et « La tragédie du roi Césaire », c’est aussi un hommage à Aimé Césaire. Avec ces pièces théâtrales, Ousmane Alédji célèbre cet illustre homme qui, toute sa vie a milité pour l’émancipation du continent africain à travers sa plume et ses actions. Son souhait est de voir ces pièces en représentation dans des universités africaines, des symposiums internationaux ou autres instances de décisions en vue de sensibiliser les africains sur l’attitude à avoir pour une Afrique meilleure.

A compter du 15 mars prochain et ce, jusqu’au 07 avril 2019, trois comédiens que sont Nicolas Houénou de Dravo, Raphaël Hounto dans « La tragédie du roi Césaire » et Isidore Dokpa dans « Négrititudes » se succèderont sur la scène d’Artisttik Africa, tous les vendredis, samedis et dimanches. Les tickets donnant accès à ces spectacles sont aux prix de 2000f Cfa ou 5000f Cfa.

Inès Fèliho

 

  • 103
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
No Comments

Post A Comment