La conteuse béninoise Charelle Hounvo. Copyright: Tognidaho_2015

Bénin- Riao 2019 : 2 semaines autour des arts de l’oralité

Dans le cadre des activités de la 7ème édition des Rencontres internationales des arts de l’oralité (Riao), l’espace culturel Le Centre a accueilli une soirée de contes, dans la soirée du vendredi 29 novembre à Lobozounkpa dans la commune d’Abomey-Calavi.

Démarrées depuis le 22 novembre 2019, les activités des Rencontres internationales des arts de l’oralité (Riao) se poursuivent jusqu’au 6 décembre 2019. C’est d’ailleurs à cet effet que l’espace culturel et artistique Le Centre de Lobozounkpa a accueilli un spectacle de conte pour le plaisir de ses usagers. 5 conteurs à savoir Victor Goudahandji, Charelle Hounvo, Spela Pahor, Innocent Aniwanou, et Françoise Diep se sont succédés sur scène afin de raviver la flamme de cet art de l’oralité qu’est le conte.Organisée par les associations culturelles Katoulati, Iminrioet Téré Culture, cette 7ème édition promeut le dialogue interculturel et la diversité culturelle. Ellese déroule dans 9 communes du Bénin à savoirs : Parakou, Savè, Glazoué, Dassa, Bohicon, Cotonou, Abomey-Calavi, Porto-Novo et Savalou.

L’une des innovations fortes de cette année est le tapis rouge que le festival dresse aux femmes. En effet, Sur 30 artistes invités, 20 sont des femmes. « C’est une première depuis les différentes éditions de ce festival des arts de l’oralité » a confié Koudoussou Laourou, Directeur général des Riao. Il est d’ailleurs prévu un spectacle à l’Institut français de Cotonoule 6 décembre prochain avec au programme un plateau typiquement féminin.Très admirative de cette innovation,la conteuse française Françoise Diep se réjouit de sa participation à la 7ème édition des Riao « Ensemble, nous allons réussir à faire que le monde aille mieux » se convainc-t-elle. Des confidences de Koudoussou Laourou, l’on retient que les Riao se démarquent des autres festivals compte tenu de son engagement citoyen par le biais de l’art depuis sa création.

Des spectacles, des ateliers de formations et biens d’autres activités sont menées au profit des populations pour le compte de cette édition. « Nous pouvons dire à mi-parcours que les activités prévues se déroulent de fort belle manière et que le public a toujours répondu présent aux différents spectacles » confie le Directeur général des Riao 2019. Quant aux participants des divers ateliers, la satisfaction est au rendez-vous selon Koudoussou Laourou.

Rappelons que lesRencontres internationales des arts de l’oralité (Riao)ont été initiées par le conteur béninois Patrice Tonankpon Toton depuis 2012. La 7ème édition réunit les pays que sont le Togo, le Bénin, la France, la Belgique, la Slovénie, le Cameroun, la Côte d’Ivoire, le Burkina Faso, l’Allemagne, Haïti, la Guinée et la Tunisie.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
No Comments

Post A Comment