Esckil Agbo, le délégué général des Rencontres internationales du livre du Bénin. Ph/ Tognidaho

Bénin-Rencontres internationales du livre: Le comité d’organisation lance un appel à contribution

Dans le cadre des « Rencontres internationales du livre », il s’est tenu une conférence de presse le jeudi 27 juin 2019 dans les locaux du centre culturel Africa Sound City sis à Cotonou. Face aux hommes des médias, les membres du comité d’organisation de cet événement littéraire ont dévoilé le niveau des préparatifs et fait part d’une requête pour la réussite dudit événement.

A 3 mois jour pour jour de la 1ère édition des «Rencontres internationales du livre » au Bénin, le comité d’organisation lance un appel à contribution pour la bonne marche de cet événement qui réunira des africains du continent et ceux de la diaspora autour du livre. Issu du projet « Béninlivres » porté par le journaliste béninois Esckil Agbo, cette rencontre internationale s’inscrit dans la volonté d’une meilleure valorisation de l’écrivain africain.

Prévue pour se tenir dans les villes de Porto-Novo et de Cotonou du 26-28 septembre 2019, cette biennale du livre est à pied d’œuvre. C’est du moins ce qu’a laissé entendre Esckil Agbo, le délégué général des Rencontres internationales du livre du Bénin. « Nous sommes prêt », fait-il savoir. Néanmoins, des confidences des organisateurs, l’on retient qu’au-delà des préparatifs d’ordre technique, cette biennale du livre exige de conséquentes ressources financières. Ceci, compte tenu des activités entrant dans le cadre de cette célébration livresque pour laquelle 11 pays et une quarantaine d’auteurs sont attendus.

4 activités majeures font le menu de cette biennale du livre, à savoir : la rencontre avec les acteurs de la chaîne du livre africain et de la diaspora, la réunion entre les promoteurs d’événements littéraires, la formation à l’endroit des éditeurs africains, la foire panafricaine du livre et enfin la soirée de distinction des meilleurs acteurs de la chaîne livresque. Il est également prévu en hommage au regretté journaliste culturel Donatien Gbaguidi, l’édition de son livre intitulé : Banamè, la croix ou la bannière.

Tout en remerciant le Ministre de la Culture, du Tourisme et des sports Oswald Homéky pour son parrainage et son engagement à accompagner l’événement, le comité d’organisation sollicite toutes personnes de bonnes volontés à faire le geste utile pour rehausser cette fête livresque. Les détails de cet appel à contribution sont accessibles sur le site de l’événement www.beninlivres.org.

Dans l’attente d’une suite favorable à leur requête, le comité d’organisation de la biennale du livre réitère sa détermination à relever le défi quant au succès de l’événement. « Il est possible de mobiliser un grand nombre autour du livre » a rassuré Yan Collins, coordonnateur de la foire panafricaine du livre. L’une des missions qu’il s’est assigné est de dévoiler la grande culture livresque des jeunes en misant sur l’interactivité entre l’écrivain et son public (lecteurs), lors des Rencontres internationales du livre.

A noter que la cérémonie inaugurale de cette biennale du livre se tiendra le jeudi 26 septembre 2019 à l’Université d’Abomey-Calavi.

Inès Fèliho

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
No Comments

Post A Comment