Le Ministre du Tourisme, de la culture et des arts, Jean-Michel Abimbola. Ph/DR

Bénin-Plan de travail annuel au Mtca : Jean-Michel Abimbola aspire à un taux d’exécution de 80% en 2020

Il s’est tenu un atelier consacré à la « Revue au 31 décembre 2019 de l’exécution du Plan de travail annuel (Pta) 2019 et au lancement du Pta exercice 2020 au Ministère du Tourisme, de la culture et des arts au Ministère du tourisme, de la culture et des arts », dans la journée du jeudi 9 janvier 2020 à Cotonou. Au cours de cet atelier, le Ministre Jean-Michel Abimbola a relevé des failles de l’année écoulée et annoncé ses ambitions pour le compte de cette nouvelle année en ce qui concerne l’exécution du Pta.

« Je voudrais vous annoncer sans ambages que mon ambition est d’atteindre au minimum un taux de 80% base ordonnancement du budget de trente milliards cent cinq millions de francs Cfa alloué à notre ministère au titre de l’année 2020 au soir du 31 décembre ». Tel est le souhait du Ministre Jean-Michel Abimbola à l’ouverture de l’atelier de la « revue au 31 décembre 2019 de l’exécution du Plan de travail annuel (Pta) 2019 et au lancement du Pta exercice 2020 du Ministère du Tourisme, de la culture et des arts. Dans son discours, Jean-Michel Abimbola a laissé entendre toute sa désolation quant aux résultats peu satisfaisants fournis par son ministère en 2019 et qu’il qualifie d’ailleurs de ‘’piètres performances’’.

En effet, au 31 décembre 2019, le budget alloué au secteur du tourisme a été consommé à hauteur de 36,91% base ordonnancement contre 5,92% au 30 septembre 2019. Le niveau d’exécution physique des activités, quant à lui, est évalué à 39,5% au 31 décembre 2019 contre 7,99% enregistré au 30 septembre 2019. Pour le compte du secteur de la culture et des arts, au 31 décembre 2019, le taux d’exécution financière est de 39,27% base ordonnancement contre 31,55% au 30 septembre pour un taux d’exécution physique de l’ordre de 29,16% contre 13,51% au septembre. Des chiffres qui ne sauraient contribuer réellement à la formation du Pib (Produit intérieur brut) et à la réduction de la pauvreté selon le Ministre. Toutefois, il reste optimiste pour le compte de l’année 2020.

« S’il est vrai que nous avons hérité en 2019 d’une situation particulière caractérisée par le passage par deux encrages institutionnels, il me plait de rappeler aux uns et aux autres que nous n’aurons aucune excuse à la fin de l’année 2020 pour justifier encore de piètres performances » souligne Jean-Michel Abimbola. Tout en rassurant ses collaborateurs de son engagement à contribuer à l’atteinte de nouveaux objectifs, le Ministre exhorte ces derniers à donner le meilleur d’eux-mêmes. « Je vous appelle par conséquent à plus de responsabilité et de professionnalisme pour que les conclusions de vos travaux contribuent réellement à l’amélioration des performances du ministère dans l’intérêt de nos populations » dira-t-il pour lancer officiellement les travaux de cet atelier.

 

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
No Comments

Post A Comment