L’humoriste béninois Judicaël Avaligbé alias Kromozom. Crédit photo: Tognidaho

Bénin-Humour : Kromozom met en scène « Le Bénin révélé ».

L’humoriste béninois Judicaël Avaligbé alias Kromozom a fait une brève mais brillante prestation dans le cadre de la troisième saison du « Stand up show » du Cotonou Comédy club, tenue dans la soirée du samedi 13 juillet 2019 sous la paillote de l’Institut français du Bénin site de Cotonou. Retour sur ce Stand Up à travers lequel l’humoriste dans un humour noir, peint des travers de société.

Plein d’aplomb, l’humoriste béninois Judicaël Avaligbé alias Kromozom revient sur les événements survenus après les élections législatives en mai dernier et ce à travers son spectacle intitulé « Le Bénin révélé ». Ce Stand up de 8 minutes essentiellement axé sur la crise politique au Bénin, met aussi à nu d’autres travers de société.

Sur scène, c’est un humoriste pétri d’assurance et surtout audacieux. D’ailleurs son style vestimentaire (costume 3 pièces) et sa prestance sur scène en donnent la preuve. Profitant du pouvoir que lui confère son art, il attire l’attention sur des faits sensibles. Sûr de lui, Kromozom prouve qu’on peut rire de tout. C’est d’ailleurs le principal but du style d’humour qu’il s’emploie à faire depuis un certain temps. Il s’agit de l’humour noir.

« Le Bénin révélé », c’est avant tout des sujets délicats mais traités de telle sorte à ne pas heurter la sensibilité du

Judicaël Avaligbé alias Kromozom. Crédit photo: Tognidaho

spectateur. Parti de son nom à l’état civil, Kromozom émet des réserves quant à ce qui concerne son identité. Une remarque absurde voire choquante mais qui pousse quand-même les spectateurs à exploser de rire. De façon subtile et avec une présence scénique assez remarquable, l’humoriste accroche son auditoire en parlant de choses qui choquent sans aucune hypocrisie.

Passant d’une anecdote à une autre il s’attaque à la crise politique ayant secoué le pays récemment. Loin de porter

un jugement ou même de dénoncer, il pose juste le sujet laissant au public, le soin de se faire sa propre opinion. Néanmoins, tout en faisant allusion à certains faits insolites observés lors de cette crise politique, il fait rigoler plus d’un. De la ribambelle d’hommes armés postée dans la ruelle de l’ancien Président en passant par le manifestant devenu handicapé pour avoir ramassé un explosif jusqu’à la moindre ânerie, Kromozom plonge le public dans une euphorie totale. Comme pour alléger la souffrance des béninois quant à cette période, il incite à prendre du recul sur les événements survenus sans pour autant prendre parti.

« Rire, c’est prendre de la hauteur pour surmonter les épreuves de la vie. Mon but avec « Le Bénin révélé », c’est d’attirer l’attention sur des choses qu’on n’a pas trouvé bien et qu’on s’en amuse » confie l’humoriste pour justifier son spectacle.

A noter que créé depuis 2015 par trois humoristes dont Morel Hounkpèvi et Kenneth Houssou, « Cotonou Comédie Club » est une initiative qui vise la promotion du Stand up au Bénin. Pour le compte de cette soirée du rire, une dizaine d’humoristes se sont succédés sur la scène de l’Institut français du Bénin pour le plaisir des spectateurs. Il s’agit de Harold, Aurel, Udvans, Ken, Sam le terrible, Fawaz, Fridaus, Gopal Das, Kromozom et Maman Grâce.

 

Inès Fèliho

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
No Comments

Post A Comment