Amadou et Mariam. Copyright: Tognidaho

Bénin-Concert à l’Ifb: Amadou et Mariam en vedette à Cotonou

L’emblématique duo malien ‘’Amadou et Mariam’’ a donné un concert dans la nuit du samedi 18 janvier 2020 au théâtre de verdure de l’Institut français du Bénin site de Cotonou.

Pour la toute première fois qu’ils foulent le sol béninois, Amadou et Mariam conquièrent les cœurs des mélomanes. Au soir de ce samedi 18 janvier dans les gradins du théâtre de verdure de l’Institut français du Bénin site de Cotonou, c’est des spectateurs ponctuels, surexcités et impatients de vivre en direct le show de ces vedettes maliennes qui ont fait et continuent de faire le tour du monde.Et ils n’ont d’ailleurs pas été déçus car le show était à la hauteur de l’attente. Dans leurs boubous basins jaune, ces ambassadeurs maliens ont une fois encore prouvé qu’un handicap ne saurait, en aucun cas, entraver le parcours d’un Homme. En effet, tous deux aveugles, Amadou et Mariam se complètent tant dans la vie au quotidien (étant mari et femme depuis plus de 30 ans) que sur scène. C’est d’ailleurs cette complémentarité qui fait leur spécificité.

Accompagnés sur scène par Oungalo Diarra (à la percussion) et Kafouné Diarra (au chœur), le couple chanteur a déroulé une liste de morceaux tirée de son répertoire riche d’une dizaine d’albums. Ils ont alterné des chansons des tout premiers albums jusqu’aux récents. Majoritairement exécutés en Bambara et en Français, les morceaux d’Amadou et Mariam prônent le vivre ensemble, la paix, la solidarité, l’amour et autres vertus. Mais ils ne manquent pas non plus de faire un clin d’œil à tous ces malheurs qui surviennent dans la vie et qui échappent au contrôle de l’être humain. Le titre « A chacun son problème » illustre bien cette approche que font ces vedettes maliennes de la vie.

Avec sa guitare en bandoulière, Amadou est plutôt concentré sur ces notes et la ‘’jolie Mariam’’ (comme elle aime s’appeler) quant à elle, s’assure de donner du punch à la soirée avec une petite touche humoriste qui égaie bien le public. « Show, show, show, show » lance-t-elle à chaque début de morceau. « C’est notre première fois au Bénin mais ce ne sera pas le dernier car on sent qu’il y a de la joie ici » assure-t-elle.

Sur le célèbre morceau « Mon amour, ma chérie », le public de l’Institut français se ‘’déchaine’’.  Ici les spectateurs s’improvisent en chœur et chantent à l’unisson ce titre avec les chanteurs. Amadou et Mariam profitent de la fougue du public pour exécuter le tube « Les dimanches à Bamako » et invitent ces derniers à les rejoindre sur la scène. Une invitation qui tombe à pic apparemment car en moins d’une minute, la scène est remplie de spectateurs. Des selfies, des pas de danses fougueuses et autres s’enchainent.

Mais le show va se suspendre dans cette effervescence et laisse un léger goût d’inachevé. Peut-être parce que Mariam mettait trop le public en confiance avec sa fameuse phrase : « On est là jusqu’à l’aube. Demain il n’y pas boulot ». Néanmoins, Amadou et Mariam offrent deux morceaux en bonus vue l’insistance du public avant de s’éclipser définitivement de cette belle soirée musicale.Les bonnes choses ne durent jamais dit-on !

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
No Comments

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.