Eugène Cocou Aballo, Directeur du Bebedra . Ph/Tognidaho

Bénin-Bubedra : Vers la gestion collective de la reprographie

Le Bureau béninois du droit d’auteur et des droits voisins (Bubedra) a initié une conférence de sensibilisation sur la gestion collective dans le secteur de la reprographie. Officiellement lancé le mercredi 27 novembre 2019 à Cotonou, cette conférence se tient en 3 jours avec le concours des organismes internationaux comme l’Ompi et l’Ifrro.

« Promouvoir une meilleure gestion de la propriété littéraire et artistique en ne laissant aucune catégorie de créateurs en rade » C’est la principale raison de la tenue d’une conférence de sensibilisation sur « La gestion collective dans le secteur de la reprographie ». Organisée par le Bureau béninois du droit d’auteur et des droits voisins (Bubedra) en collaboration avec l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (Ompi) et International fédération of reproduction rights organisations (Ifrro), cette conférence a réuni des acteurs du monde littéraire, des artistes ainsi qu’autres acteurs intervenant dans le domaine culturel.

Conscient des difficultés que rencontrent les auteurs quant à une rémunération juste et effective de la reproduction de leurs œuvres, le Bubedra a jugé utile de freiner les dégâts. « Des problèmes se posent du fait de la complexité des cadres juridiques et de la difficulté pour déterminer quelles utilisations sont couvertes par des exceptions au droit d’auteur et lesquelles sont soumises à un mécanisme de rémunération » a reconnu le Directeur du Bebedra Eugène Cocou Aballo pour justifier l’état des lieux de la gestion collective dans le secteur de la reprographie.

Eric Totah, Directeur de Cabinet du Ministère du Tourisme, de la Culture et des arts . Ph/ Tognidaho

Selon ses confidences, cette conférence ambitionne la mise en œuvre d’un plan global pour développer la gestion collective de la reprographie au Bénin à travers deux piliers. Il s’agit de la législation de l’accès aux œuvres pour les écoliers et étudiants grâce à un système de compensation et la mise en œuvre des rémunérations pour la reproduction par reprographie.

Tout en félicitant les acteurs et participants de cette conférence, le Directeur de Cabinet du Ministère du Tourisme, de la Culture et des arts Eric Totah, n’a pas manqué de rappeler l’engagement du gouvernement béninois dans la lutte contre toutes violations des droits d’auteur. Il rassure de ce fait, de la mise en application de la loi en matière de reproduction des œuvres littéraires qui s’étendra à toutes les structures nationales qui font de la photocopie. « La présente cérémonie marque en effet le démarrage d’une vaste campagne d’information et de sensibilisation qui va s’étendre à tout notre pays en vue de permettre aux auteurs littéraires de tirer réellement profit de l’utilisation de leurs œuvres par divers canaux dont notamment la photocopie » a insisté Eric Totah.

A noter que cette conférence prend fin ce 29 novembre et marque le début d’un projet prévu pour se tenir sur 12 à 16 mois.

Inès Fèliho

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
No Comments

Post A Comment