l’installation intitulée « Nuages d’Enfants »

Bénin-Arts plastiques : « Visages d’enfants », un plaidoyer pour la postérité de l’humanité

Des œuvres du plasticien béninois Achille Adonon sont en exposition du 11 au 28 juin 2019 à la galerie de l’Institut français du Bénin site de Cotonou. Axée sur la cause de l’Enfant, cette exposition dénommée « Visages d’enfants » interpelle la conscience de tous et incite à soulager un tant soit peu la souffrance des enfants en situations difficiles en vue d’un monde meilleur.

« Parce que sans eux, le monde n’existerais pas ». Telle est la raison donnée par le plasticien Achille Adonon pour justifier son travail artistique. Dénommée « Visages d’enfants », son exposition s’inscrit dans le cadre d’un colloque de l’Ambassade de la France près le Bénin sur la protection de l’enfance.

Donner la parole aux enfants démunis et faire part de leur soif de bien-être a toujours été le leitmotiv de ce

Le plasticien béninois Achille Adonon. Ph / Tognidaho

plasticien béninois. Une fois de plus, il lance un cri de cœur pour la cause des enfants avec une dizaine d’œuvres.
« Série de visage », « Le cri », « Je m’en vais », « Regard », « Mon droit », « Qui suis-je ? », « Enfants soldats », pour ne citer que ceux-là sont les titres des œuvres exposées. A travers ces œuvres, Adonon veut attirer l’attention sur les horreurs que subissent des enfants.

Achille Adonon pousse encore plus loin sa plaidoirie avec l’installation intitulée « Nuages d’Enfants ». Sur de petites coupures de papiers blancs, il a gribouillé au total 200 dessins. Selon ses confidences, ses dessins illustrent diverses pensées d’enfants en situations difficiles qui ne bénéficient malheureusement d’aucun appui.

Pour lui, l’Enfant étant l’avenir du monde, il est important qu’il soit protégé contre les infamies de ce monde afin de pouvoir prendre la relève de tout ce qui se construit aujourd’hui. Et cela ne peut être possible que si l’on assure à ce dernier une bonne éducation suivie d’attentions adéquates, selon le plasticien. Car « autrement, tous les efforts consentis par la génération actuelle seront vains d’ici quelques années », insiste-t-il.

Cette exposition est avant tout un appel à l’endroit des parents, des adultes en générales, des organismes internationaux et même des pouvoirs politiques. Un appel qui, selon l’artiste fait déjà effet compte tenu des personnes venues au vernissage de cette exposition. « Je suis ému de voir autour de moi un public qui accepte cette thématique que je défends et qui a compris qu’il est temps de donner une chance aux enfants démunis » se réjouit-il.

Inès Fèliho

 

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
No Comments

Post A Comment