Bénin-Art Plastique : Achille Adonon expose « Visages d’enfants » en juin à l’Ifb

4 peintures sur toiles et une installation de 200 dessins titrée ‘’Nuage d’enfants’’. C’est ce que prévoit le plasticien béninois Achille Adonon dans sa prochaine exposition « Visages d’enfants ». Entièrement consacrée aux enfants démunis, le vernissage de cette exposition est prévu pour se tenir le mardi 11 juin 2019 à la galerie de l’Institut français du Bénin, site de Cotonou. Depuis 5 ans déjà qu’il est dans l’art, Achille Adonon met son pinceau au service de l’enfance. Il peint pour donner la parole aux enfants en situations difficiles. Les orphelins, les enfants de rues et ceux maltraités sont sa principale source d’inspiration.

Achille Adonon, artiste peintre béninois

L’artiste se définit comme la ‘’voix’’ des enfants opprimés qui, par crainte éprouvent des difficultés à exprimer leurs opinions dans la société. A l’en croire cette exposition est avant tout un plaidoyer à l’endroit des adultes. Car c’est à eux qu’incombe la charge de faciliter la vie aux enfants.« Ma mission est d’apporter un peu de lumière à ces adultes qui, par indifférence, ne font rien pour améliorer la condition des enfants en difficulté ou pire les maltraitent», confie-t-il. Pour lui, les enfants étant ‘’l’Avenir’’, méritent attentions et soutient quel que soit leur classe sociale ou leur condition de vie.

Cette passion pour la cause de l’Enfant est liée à l’enfance de l’artiste. Quand bien même ayant été ‘’chouchouté’’ par ses parents adoptifs, Achille Adonon a été fortement influencé par son entourage. « Petit, moi j’ai eu la chance d’être bien traité par mes parents adoptifs. Mais certains de mes camardes orphelins ou placés chez des tuteurs n’avaient pas cette liberté que j’avais. Et cela m’attristait énormément ». De ses confidences, l’on comprend mieux sa détermination à militer pour l’épanouissement des enfants opprimés, exploités et maltraités.

Outre ces expériences personnelles qui dominent en partie sa vocation artistique, Achille Adonon se définit comme un instrument de Dieu. Selon lui, l’esprit divin l’utilise pour porter des messages susceptibles d’améliorer un tant soit peu la condition des enfants démunis.

Inès Fèliho

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
No Comments

Post A Comment