Bénin-7ièmeart : « La parfaite inconnue », un drame romantique axé sur l’acharnement du sort

En prélude à sa prochaine diffusion sur les écrans de télévisions, la toute nouvelle production du groupe cinématographique M. Média Afrique, intitulée « La parfaite inconnue » a été présentée au public béninois. C’est la salle de cinéma Canal Olympia sis au quartier Wolguèdè à Cotonou qui a abrité au soir du jeudi 13 décembre 2018, la Grande première de ce feuilleton. Réunissant des acteurs d’Afrique francophone, cette production plonge le cinéphile dans une série d’intrigues qui relate les vicissitudes d’une femme nommée Aminat Popa.

« La parfaite inconnue », c’est l’histoire d’Aminat Popa incarnée par la comédienne béninoise Nathalie Hounvo-Yèkpê. Directrice d’une importante entreprise de la place et mariée à Victor, un charmant homme avec qui, elle eut une fille, Aminat Popa est une femme épanouit. C’est du moins ce que révèlent les premières séquences de ce feuilleton.

Mais de séquences en séquences, les chosent changent et prennent une autre tournure. Aminat Popa, visiblement entourée de personnes malicieuses et hypocrites tant, dans sa vie professionnelle que personnelle, connaitra plus d’une déception.

Renvoyée de son boulot pour avoir perdu plusieurs contrats, elle n’en est qu’au début de ses peines. Son mariage, une farce totale. Victor, le mari chaleureux et attentionné, dévoile son vrai visage dans ces moments d’épreuves que traverse sa femme. Non content de vider le compte bancaire d’Aminat Popa, il demande aussi le divorce.

La protagoniste, désormais sans argent, sans boulot et sans mari est au fond du gouffre. Néanmoins comme le souligne le synopsis de ce feuilleton : « La souffrance modèle en nous la patience, comme le sculpteur qui, par des coups répétés, modèle la statue ».

Aminat Popa, s’abandonnera-t-elle à la fatalité ? S’appropriera-t-elle cet adage du milieu sportif qui dit que l’avantage quand on touche le fond, c’est de rebondir ? Tant de questionnements que soulève la Grande première de ce drame romantique chez le cinéphile.

Quoi qu’il en soit, cette production cinématographique ne laisse pas de marbre. Nathalie Hounvo-Yèkpê, l’actrice principale confie être transformée après avoir incarné le rôle d’Aminat Popa. « J’étais dans le gouffre. Je traversais un moment difficile dans ma vie quand j’ai reçu ce scénario », insiste-t-elle pour exprimer l’impact favorable que ce feuilleton a eu sur sa vie personnelle. L’actrice n’a pas manqué de dire toute sa reconnaissance à Ben Morou, directeur de M. Média Afrique qu’elle remercie pour l’opportunité qu’il lui a offerte.

3ème production de la société de distribution et de diffusion cinématographique M. Média Afrique, « La parfaite inconnue » a été tournée en 2018 à Abidjan avec un coût en voisinant 100 millions de francs Cfa. Ce feuilleton dont le scénario porte la signature d’Adama Coulibaly, compte 52 épisodes de 26 minutes chacun et réunit 52 acteurs. Tous issus de pays francophones que sont le Bénin, la Côte d’Ivoire, le Cameroun, la France, le Gabon ainsi que la République Centrafricaine, ces acteurs à travers cette production mettent en lumière l’état du cinéma de l’Afrique Francophone. Nathalie Hounvo-Yèkpê, Serge Abesolo, Guy Kalou, Sébastien Davo, Roger Pegard sont les principaux acteurs de« La parfaite inconnue ».

Inès Fèliho

  • 17
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
No Comments

Post A Comment