Le compteur-comédien béninois, Jean Louis Kédagni. Photo. DR

Bénin : 3ème édition de « Hwenuxo » au Centre, Jean Louis Kédagni donne un spectacle de contes aux enfants

Eduquer les enfants à travers des spectacles de contes et légendes, est devenu depuis juin 2018, une préoccupation pour les responsables de l’espace culturel Le Centre. Le mercredi 17 octobre 2018, se tenait la troisième édition de Hwenouxo, un évènement mensuel initié par Le Centre dans l’optique de valoriser le patrimoine immatériel de l’Afrique en général et du Bénin en particulier. A l’occasion, l’artiste comédien et conteur Jean Louis Kédagni a été invité à présenter au jeune public du Centre,la pièce OXO LA PAROLE. Un spectacle de de dix-sept (17) contes, joué avec talent et dextérité par les deux comédiens-conteurs Jean Louis Kédagni et son acolyte Hariph Dossou, devant un parterre d’enfants et d’adultes.Le pacte des animaux, la poule et la perdrix, le berger menteur, l’éclipse solaire, … sont entre autres les différents titres très instructifs et riches en conseils pratiques présentés aux enfants.

Les objectifs poursuivis par ce projet « Hwenouxo » sont : « de donner le goût des contes et légendes à la génération actuelle qui ignore la richesse incommensurable de ces dits contes et légendes, de permettre aux enfants et adolescents de suivre des spectacles de contes et légendes africains et enfin amener les parents d’élèves et les instituteurs à dire des contes aux enfants et adolescents » nous a rappelé Salinas Hinkati, responsable du pôle médiathèque du Centre.

les comédiens-conteurs Jean Louis Kédagni et Hariph Dossou. Photo: DR

Certains sur des chaises et d’autres sur des nattes pour faire écho à la tradition africaine, les enfants ont suivi avec intérêt le déroulement du spectacle. Cette disposition est le symbole de l’imbrication du modernisme et de la tradition. Chacun de ces concepts regorge des valeurs intrinsèques dont l’ignorance peut conduire à une perte de repères.

Audace Béhanzin, élève en classe de 6ème dans un collège du quartier a participé à ce spectacle. Il se confie à Dekartcom ses impressions : « Je dis merci au Centre pour avoir organisé ce spectacle de contes pour nous…. J’ai retenu beaucoup de conseils notamment : il faut éviter le mensonge et partager ses soucis avec ses camarades qui pourraient aider à trouver des solutions ».

« Raconter une histoire à un enfant, c’est le bonheur de cet enfant » a souligné Jean Louis Kédagni, le metteur en scène de la pièce OXO LA PAROLE. « Que ces enfants puissent garder ces contes, les mettre en pratique et enfin les raconter à la jeune génération. » a-t-il poursuivi pour rappeler la nécessité de rendre pérenne, la transmission du savoir immatériel à la jeune génération.

Dans la mise en œuvre de ce projet, Le Centre fait appel à des conteurs professionnels qui font en amont un travail louable en allant à la source pour faire des recherches et enfin venir transformer en spectacle ce savoir ancestral transmis de génération en génération. Le Centre, à travers « Hwenuuxo » offre ainsi à ces artistes, le cadre et les accompagnements nécessaires.

Par ailleurs, les organisateurs de « Hwenuxo » attendent à la fin de ces spectacles une certaine moralité pour corriger la méconnaissance de l’existence en Afrique d’une école. Une manière pour faire comprendre à la génération actuelle que l’Afrique avait son école avant la colonisation. « Au bons vieux temps, l’Afrique n’avait pas une école formelle et c’est à travers les contes et légendes que nous apprenions nos leçons de mathématiques, de morale et de civisme. Ces moralités constituaient pour nous notre école qui a lieu les soirs à la belle étoile ». a précisé Salinas Hinkati.

Hubert KIDJASSOU

 

  • 14
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
No Comments

Post A Comment